HÉCATOMBE chez les bouleaux

Été dramatique chez les bouleaux, du moins sur la Rive-Sud et vraisemblablement partout dans la région métropolitaine.

De nombreux propriétaires sont désemparés. Le coupable ? L’agrile du bouleau, un insecte perceur qui fait des ravages depuis quelques années.

L’insecte est attiré par les arbres vieillissants, malades ou stressés, une situation qui a pris de l’ampleur à la suite des dommages provoqués par le grand verglas de 1998. L’agrile pond son oeuf dans une fissure de l’écorce et la larve s’y développe en creusant des galeries, lesquelles entravent la circulation de la sève. Ces tunnels forment des boursouflures très visibles à la surface du tronc.

– Article tiré du journal La Presse